Passer au contenu principal

Comité d’éthique de la recherche — Vieillissement et neuroimagerie

Champs d'expertise

  • Vieillissement et neuroimagerie
  • Soutien à l’Autonomie des Personnes Âgées (SAPA)

Le comité d’éthique de la recherche - vieillissement et neuroimagerie (CÉR VN) reçoit et évalue les projets devant avoir cours à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) et au Centre de recherche de l’IUGM (CRIUGM).

Le CÉR VN évalue également les projets qui se déroulent dans le cadre du Programme de Soutien à l’Autonomie des Personnes Âgées (SAPA).

Présidente du CÉR : Mme Johane de Champlain

Coordination : Mme Karima Bekhiti

1001, boulevard de Maisonneuve Est
Montreal QC H2L 4P9
Courriel : karima.bekhiti.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca
Téléphone : (514) 809-3929 

IMPORTANT : Tout projet de recherche nécessitant l’utilisation de l’IRM doit se conformer aux règles de sécurité de l'Unité de neuroimagerie fonctionnelle (UNF). Ces règles doivent être incluses dans le formulaire de consentement des participants. Les règles de sécurités sont les suivantes :

-    À venir

Département de gériatrie:

Tout projet de recherche nécessitant le recrutement de participants à partir de la clinique de cognition ou le recrutement de cliniciens, doit être soumis à Mme Manon Fleurent, coordonnatrice des projets cliniques, avant de le soumettre au Comité d'éthique de la recherche.

Manon Fleurent
Centre de recherche - Institut Universitaire de gériatrie de Montréal
4545 chemin Queen-Mary
Montréal (Québec), H3W 1W5
Tél.: 514-340-3540 poste 3636
Courriel: manon.fleurent@criugm.qc.ca

Implantation de la plateforme Nagano
Mise à jour du 1er avril 2021

Toutes les nouvelles demandes d'évaluation d'un projet de recherche au CCSMTL doivent dorénavant être déposées par la plateforme Nagano

Pour plus d'informations sur l’utilisation de Nagano, des capsules de formation de base pour les chercheurs sont disponibles ici.

Si vous souhaitez avoir du soutien, n'hésitez pas à communiquer avec le coordonnateur ou la coordonnatrice du CÉR. 

 

Veuillez noter que, depuis le 1er octobre 2019, au moins un des chercheurs principaux de chaque projet doit détenir des privilèges de recherche au CCSMTL ou s’y être vu reconnaitre des privilèges de recherche d’un autre établissement de santé et de services sociaux du Québec.